Témoignage d’un de nos membres David Mohamed – Le Cercle 2024

Décris le Cercle en 3 mots

Bienveillance, respect, coup de pied au cul.

Qui es-tu ?

Moi, c’est David Mohamed, j’ai 38 ans et avant de rejoindre le cercle, j’étais en freelance depuis quatre à cinq mois.

Pourquoi es-tu devenu Freelance ?

Ce qui m’a motivé, c’est le fait d’avoir du temps pour moi. Ma motivation pour rejoindre le cercle, ça a été dans une volonté de structurer un petit peu tout ça, d’avoir un accompagnement, d’avoir des personnes expérimentées à qui demander des conseils, qui, assez naturellement d’ailleurs, qui leur donnent des voies à suivre, des pistes d’évolution.

Que t’a apporté Le Cercle ?

Ça m’a aidé à réaliser à quel point je faisais fausse route sur mon idée de l’entrepreneuriat. Oui, je travaille avec d’autres personnes, parce que ça m’a aussi permis de rencontrer des personnes au niveau local, des personnes que je n’aurais pas forcément croisées au travers de mes missions ou au travers des meet-up que je peux faire.

Dans les méthodologies de travail, le fait d’avoir des personnes qui ont la qui utilisent les mêmes méthodologies de travail, ou en tout cas qui utilisent les mêmes outils, ça aide vachement à avoir un point de vue différent sur notre organisation au quotidien.

Tes défis ?

Mon défi, c’était avoir un projet qui ne dépende pas du temps. Je ne l’ai pas forcément atteint maintenant, d’arriver à véritablement structurer mon activité, être serein sur le fait que là, j’ai un client, mais demain, si je n’en ai pas, ce n’est pas dramatique.

J’ai des solutions, j’ai des méthodologies pour aller chercher un nouveau client et en même temps, partir du principe que ne pas avoir de mission, ce n’est pas grave à partir du moment où tu as anticipé la chose.

Quel moment retiens-tu ?

La convention, ce n’est pas mal.

Sinon, ce que j’ai aimé, c’est vraiment les interactions et le soutien qu’on a pu m’apporter.

Je disais en rigolant la convention, mais le fait de rencontrer les gens, tous les membres du cercle, il y a un petit quelque chose qui se crée. On a beau se voir en visio, c’est pas du tout la même chose. Ça fait du bien de voir des gens de façons différentes.

Recommanderais-tu Le Cercle ?

Je pense que je ferais deux approches un peu différentes.

Quelqu’un que je ne connais pas, je pense que je chercherais d’abord à savoir est-ce que ça pourrait vraiment lui apporter.

Et je lui raconterai un petit peu ce que j’ai pu voir comme différents profils et comme différentes ressources. Je pense que ce n’est pas forcément fait pour tout le monde, mais à l’inverse, pour des personnes qui sont motivées et qui ont besoin d’être un peu guidées, accompagnées. Je pense que c’est une super expérience.

Par contre, à mon réseau, je pense que pour ceux qui en auraient besoin, je les pousserais vraiment à y venir.

Et après ?

L’évolution de ma carrière, ça reste encore un peu flou, en tout cas sur le domaine d’activité.

Le fait d’être en free-lance, le fait d’avoir du temps un petit peu plus dispo, j’ai envie de creuser des sujets.

Après, l’évolution du cercle, pour moi, on n’a pas vertu à rester dans le cercle éternellement.

Pour moi, le cercle, c’est vraiment ce cadre qui t’apporte des ressources, qui t’apporte des échanges, des retours d’expérience.

Pour moi, un des trucs que le cercle apporte, c’est vraiment le fait de faire sauter les barrières.

Tu vas avoir ce truc de: On va venir te montrer une direction sans te dire: Prends ce chemin-là. Juste, réfléchis-y. Et dans ta tête, le chemin va se faire et il y a des choses qui vont se débloquer.

Si tu souhaites échanger avec David.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *